Nouveaux enclos à lynx : une structure inédite en Europe

Publié dans : Actus Diverses le 18 avril 2019

Nous avions commencé à travailler sur ce projet en 2012, afin d’offrir à nos pensionnaires des installations plus spacieuses et performantes. Ceci faisait suite à la possibilité d’acquérir des terrains disponibles à coté du Centre. En 2015, l’accueil de 9 lynx a rendu encore plus urgente la création de cette nouvelle infrastructure d’accueil et de réhabilitation.


Le challenge était d’augmenter de façon importante la capacité d’accueil instantanée, de façon à pouvoir héberger simultanément plusieurs adultes blessés (cohabitation impossible dans le même enclos), dans le même temps, d’être en mesure de réaliser des quarantaines dans de meilleures conditions en début d’élevage des jeunes orphelins. Nous avons donc réalisé des plans dans ce sens commencé à rechercher des partenaires financiers. La Région Bourgogne Franche Comté a été la première à répondre par l’intermédiaire du Fonds Régional pour la biodiversité. C’est ensuite la société FCE qui a consenti un mécénat représentant un tiers de sa prestation de poste de clôture (700ml, pour l’extension du périmètre de l’établissement).


L‘autre challenge consistait à permettre l’implantation du bâtiment dans la configuration un peu particulière des lieux. Contacté par hasard, le groupe Eiffage a pris fait et cause pour ce projet, en la personne de Valérie DAVID, directrice du développement durable pour le groupe, qui a mobilisé son équipe sur cette cause. Le groupe, par l’intermédiaire de ses filiales, a ainsi réalisé et pris à sa charge l’intégralité du terrassement de la plate-forme devant accueillir le bâtiment ainsi que les accès, après que le permis de construire ait été délivré le 22 mai 2017.


La construction du bâtiment a été menée à bien entre juin 2018 et janvier 2019 et a connu de nombreux retards et aléas (étude géotechnique à réaliser, intempéries, changement de maçon). Le bâtiment structure bois monté par la société ALD (également partenaire) est au final d’une surface totale de 774m², s’ajoutant à un enclos grillagé de 1000m². Le bâtiment est divisé en 6 enclos pour lynx (tous desservis par un couloir/sas de transfert par trappes manœuvrées à distance), 3 enclos pour chat forestier, et une infirmerie dédiée aux félidés.


Cette structure est sans précédent en France et en Europe, tant par la taille des enclos, la capacité d’accueil que la fonctionnalité : transferts et mouvements facilités et optimisés, avec une grosse diminution du stress et du risque associés. Le Centre est désormais en situation d’accueillir simultanément jusqu’à 25 individus (ce qui constitue bien sûr un maximum non souhaitable), mais il pourra surtout répondre à toute situation d’urgence (individus blessés ou en détresse, saisie dans le cadre d’une opération de justice) , et le fait d’avoir pu rassembler autant de partenaires sur ce projet d’intérêt général et essentiel pour la conservation de l’espèce est pour nous une grande satisfaction, de même que le gros investissement des bénévoles qui ont assuré les finitions et les aménagements intérieurs. Christian Breniaux, maire de L’Etoile et grand soutien du projet, Pierre Grosset, représentant la Région Bourgogne Franche Comté, Joachim Lemeri, représentant Eiffage et Adeline Dorbani représentant SNCF Réseau ont pris la parole pour dire tout le bien qu’ils pensaient de cette réalisation et leur satisfaction d’y être impliqués .


Tout le monde se félicite de l’achèvement de cet équipement exemplaire. Tout le monde ? Non. L’Etat, qui a pourtant décrété la protection du lynx, a boycotté l’inauguration d’une structure dédiée à sa conservation. Il faut savoir que préalablement, le Préfet du Jura a demandé l’annulation du permis de construire auprès du Tribunal Administratif. Et que la DREAL (Ministère de la Transition Ecologique) si elle a financé ce projet à hauteur de 20 000 € (5,27% du total, moins que nous sur fonds propres) a financé davantage le projet de capture de lynx (PPP) initié par les Fédérations de Chasse dans un but de régulation du lynx, espèce en danger, bien que ce programme ait été refusé par le CNPN (Conseil National de Protection de la Nature) et ait fait contre lui l’unanimité des associations de terrain en raison du danger qu’il représente pour l’espèce. Quand la politique s’invite dans les administrations et qu’il y a du sanglier au menu, l’intérêt général en prend pour son grade.


Signalement de lynx
Tout lynx en difficulté doit être signalé dans les meilleurs délais au Centre Athénas, seule structure bénéficiant de l’habilitation technique et réglementaire pour la capture, les soins et la détention de lynx accidentés ou orphelins.
centre@athenas.fr
03.84.24.66.05
DETAILS PRATIQUES

8 Commentaires pour : Nouveaux enclos à lynx : une structure inédite en Europe
    • Sandrine Galmiche
    • 18 avril 2019
    Répondre

    Tout est dit. Merci pour les nouvelles…Lynxement,

    • Julien
    • 18 avril 2019
    Répondre

    Bravo pour ce projet rondement mené malgré les obstacles de l’état qui commence à me dégouter au plus haut point !

    • brondino annie
    • 18 avril 2019
    Répondre

    contente que les choses avancent à « grands pas » malgré les obstacles qui ne devraient pas en « être » en tout cas.
    Merci pour eux

    • Bression
    • 18 avril 2019
    Répondre

    Bravo pour ce superbe travail.
    Je suis un un véritable accro pour la sauvegarde de l’espèce en France.
    Magnifique animal en voie de disparition.
    Merci

    • CHILARD
    • 19 avril 2019
    Répondre

    Super projet et surtout contente de sa réalisation. Cela aidera bien à sa préservation j’espère.

    • Audoux Patrick
    • 26 avril 2019
    Répondre

    BRAVO !!!

    • REGNIER
    • 8 mai 2019
    Répondre

    Comme quoi cela vaut le coup de s’accrocher et de tenir bon jusqu’au bout pour réussir.
    Il vous en faut de l’enthousiasme tous les jours pour réaliser ce projet et n’avoir pas lâcher.
    Merci à toute l’équipe.

    • Ellen Adam
    • 13 mai 2019
    Répondre

    Bravo et merci pour la réalisation de ce beau projet. Je souhaite de tout coeur que les bruits de tracasseries administratives restent au stade de « bruits »!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Connexion compte client
Veuillez indiquer votre nom d'utilisateur et votre mot de passe