Les Planches en Montagne : Fabrique de lynx orphelins ?

Publié dans : Actus Diverses le 19 octobre 2019

Un jeune lynx orphelin a été capturé jeudi 17 octobre 2019 par notre équipe aux Planches en Montagne (39), suite au signalement de personnes chez qui il venait consommer des croquettes pour chat depuis 2 jours en milieu de journée. 15 jours plus tôt, à proximité immédiate, 3 jeunes avaient été vus à midi sur une route, seuls et désorientés. Examiné par notre vétérinaire, ce jeune mâle présentait une perte de poids de plus de 30%. Sans notre intervention, il était condamné. Le jeune Tram, capturé vers l’ancienne gare, se rétablit dans son boxe de quarantaine, en attendant sa mise en enclos dans 10 jours.


D éjà en 2010 dans cette commune, deux orphelins avaient été signalés aux Planches en Montagne. Nous avions pu capturer l’un d’eux, une femelle que nous avions nommé Syame et qui, relâchée en 2011 s’était cantonnée un an plus tard en Suisse dans le secteur de Vallorbe. L’autre jeune, moins chanceux, avait été retrouvé dans une poubelle routière avec un trou de projectile dans le crâne.


E n 2018, c’est une jeune femelle maigre qui avait été capturée toujours aux Planches en Montagne par nous suite à un signalement similaire, mais n’avait pas survécu. Cette récurrence, inégalée ailleurs, laisse songeur. Sans compter, les orphelins capturés ou signalés dans les villages voisins (Lac des Rouges-Truites -2008, Mont sur Monnet-2015, Crans-2015, Chatelneuf-2016, Pont de la Chaux-2016). Ainsi dans un carré de 10km sur 10, ce sont pas moins de 8 cas de lynx orphelins en 11 ans (fratries distinctes) et donc autant de disparitions de femelles adultes. Malgré nos alertes successives, malgré l’évidence, le nettoyage par le vide continue.


Les pouvoirs publics nient et minorent le braconnage en le prétendant 3 fois moins important que dans tous les autres pays d’Europe (10% des cas de mortalité contre 30%), pays où la proportion de « premiers écologistes  » armés est pourtant notoirement inférieure à celle de la France. Mieux, ils s’accoquinent avec les Fédérations de chasseurs. Leur projet commun ? Faire passer en force le PPP (programme prédateur proie) dans le PNA (plan national d’action lynx en cours d’élaboration). Le PPP, initié par les chasseurs est un programme dangereux et décrié par toutes les personnes et organisations soucieuses de la conservation du lynx. Il s’agit d’une aberration selon laquelle les chasseurs projettent de capturer 10% de la population du lynx pour l’équiper de colliers GPS dans le seul but de démontrer que sa consommation de chevreuils justifierait sa régulation… et de re-capturer ces individus tous les ans pendant 10 ans pour renouveler les colliers. Ce projet ferait ainsi courir un risque insensé à cette population.

Depuis 3 décennies, la Fédération des Chasseurs du Jura réclame un plan de chasse au lynx. Cette revendication constante et toujours actuelle, qui incite des Simplets (nom d’un braconnier, président d’une ACCA condamné en 2011) à passer à l’acte, semble ne pas déranger la DREAL Bourgogne Franche-Comte ni le Préfet du Jura, qui continuent dans un bel ensemble, d’imposer ce programme refusé deux fois par le Conseil National de Protection de la Nature (instance consultative du Ministère).

Nous nous opposerons par tous les moyens à cette ignominie contraire à l’intérêt général.
Ne rien faire, c’est laisser faire.

View Fullscreen

4 Commentaires pour : Les Planches en Montagne : Fabrique de lynx orphelins ?
    • Sandrine Galmiche
    • 19 octobre 2019
    Répondre

    Bonsoir. A écouter Ch. Lagalice,  » ce sont les écologistes qui fantasment  » !!! (F3, le 4 octobre). Merci pour ce mail. Sinon, que sait-on du lynx victime du train, secteur Culoz ? (identification, sexe, âge, poids…). Une semaine entre l’accident du 11 & la publication de sa photo: l’ONCFS a-t-il rédigé un rapport, fait procéder à l’autopsie afin d’écarter tout éventuel maquillage d’un toujours possible acte malveillant en collision ferroviaire ? Putain d’train ! Régulation supplémentaire… A moins que ce félin ne se soit suicidé en apprenant la volonté des chasseurs de faire passer le PPP. Octobre n’est pas rose. Lynxement,

    • Sandrine Galmiche
    • 19 octobre 2019
    Répondre

    Merci pour TRAM. Bon rétablissement à lui ! Qu’advient-il de Mona ? ( croc…). Courage.

    • Gilles DUREUX
    • 20 octobre 2019
    Répondre

    Merci pour ce que vous faites
    Questionnez François PATRIAT le chef lobby de la chasse Française de Monsieur MÂCRON!

    • John Rogers
    • 22 octobre 2019
    Répondre

    Le club Sierra Nivada aux Etats-Unis. Elle a commencé en tant qu’association touristique (dans les années 1920 peut etre) et s’est développée pour devenir l’organisation la plus puissante pour la protection de l’environnement aux Etats-Unis. Ses fonds sont énormes et elle a la capacité d’embaucher les meilleurs avocats en environnement qui soient. C’est ce dont nous avons besoin en Europe, c’est ce dont nous avons besoin en France. Nous devons embaucher des avocats et nous opposer à chaque centimètre, à chaque milemètre, à chaque embauche de chasseurs en position injustifiée, comme M. Lagalalice, pour les en empêcher. Une espèce protégée est une espèce protégée. Créons notre propre club Sierra Nevada en France, et commençons à collecter des fonds.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Connexion compte client
Veuillez indiquer votre nom d'utilisateur et votre mot de passe