Suivez-nous sur Facebook

Déjà un lynx orphelin ! 2016 sera-t-elle une répétition de 2015 ?

Publié dans : Accueils d'animaux, Actus Diverses le 14 septembre 2016
Lula2
C’

est le premier jeune lynx accueilli cette année au Centre, avec tous les symptômes de cette étrange maladie qui fait disparaître les femelles à partir de septembre, et fait apparaître des jeunes très amaigris à proximité des maisons. Il s’agit d’une jeune femelle, accusant un poids de 3kg au lieu de 5 normalement, et ne présentant aucun autre problème de santé. Elle sera élevée jusqu’en 2017 pour être relâchée au printemps. Mais l’urgence du moment est de rechercher d’éventuels membres de la fratrie.


Lula3Lula1
L

ula a été capturée par un particulier à Pillemoine (39300) alors qu’elle se battait avec son chat à proximité de son poulailler. Comme tous les jeunes dans son cas, elle s’était en effet rapprochée d’une source de nourriture facile. A Chatelneuf, commune voisine de 2 km, un jeune isolé avait été signalé 4 jours auparavant. Lula où un autre ? Nous ne le savons pas encore, mais nous menons des recherches sur le terrain.
Nous sommes néanmoins extrêmement inquiets du fait que la saison démarre de cette manière. L’an dernier, 25% des femelles du Doubs et du Jura ont disparu. Notre alerte aux pouvoirs publics envoyée en février dernier est restée SANS LA MOINDRE RÉPONSE !!! Du côté associatif, bien peu ont relayé cet accablant constat. Il y a du souci à se faire…
La population de lynx du Massif du Jura est victime d’un braconnage chronique. Continuer à le nier relève de l’aveuglement ou de la mauvaise foi assumée. S’il fallait encore des preuves, un procès s’ouvrira en novembre pour destruction volontaire d’un lynx dans le Doubs.


Nous réitérons notre appel aux pouvoirs publics pour qu’enfin, les moyens suffisants nous soient donnés de mener à bien ces actions de conservation en faveur d’une espèce menacée. Nous sollicitons l’aide des collectivité, des particuliers et des entreprises. Nous sommes tous concernés.



11 Commentaires pour : Déjà un lynx orphelin ! 2016 sera-t-elle une répétition de 2015 ?
    • bruyère proriol
    • 14 septembre 2016
    Répondre

    Révoltant encore et toujours cette haine imbécile du lynx (ou du renard)
    Révoltant le silence des « autorités » concernées
    Révoltant ce pays qui fonctionne à contre-courant, en matière d’environnement, des autres pays mais qui va donner des leçons de conservation à l’étranger (Royal au Kénya par exemple)

    • CHARTIER François
    • 14 septembre 2016
    Répondre

    Aucun commentaire, je suis en parfait accord avec le mail de « Bruyère Proriol »

    • aubry eva
    • 15 septembre 2016
    Répondre

    je suis bien d’accord aussi mais ça sert à rien de se morfondre il faut agir,es ce qu’on sait quelque chose sur cette maladie ???

      • admin
      • 18 septembre 2016
      Répondre

      Eva Aubry, c’est une métaphore pour évoquer le braconnage. Il ne s’agit bien sûr pas d’une maladie.

    • herlem
    • 15 septembre 2016
    Répondre

    cela est vraiment revoltant le lynx est un animal intelligent malin et discret.l’etre humain a décidé d’elliminer ce félin et tous les moyens sont bons.pauvre société dans laquelle nous sommes.quelle tristesse quelle misére humaine.soyons déterminés et trouvons d’autres methodes pour sauver et proteger ce beau petit fauve.

    • Sowka-Peltier
    • 16 septembre 2016
    Répondre

    Tout à fait d’accord avec les mots des deux personnes précédentes.
    Désolant et affligeant, je suis révoltée.

  1. Répondre

    Oui, il est vraiment desolant de voir que, année après année, la maltraitance de notre biodiversite fait toujours autant de dégât. Sans faire de généralités, je suis toujours autant en colère quand je vois certains hommes soit disant protecteur et régulateur de la nature, ne supportant toujours pas la présence du moindre prédateur dans nos régions. Ceux qui ne sont pas protéger sont classés nuisible, (et la, c’est la porte ouverte au grand n’importe quoi…), et les espèces protégées sont braconnées dans l’indifférence totale de nos autorités. Parfois j’ai vraiment honte quand je vois l’état du patrimoine naturel que l’on laissera à nos enfants.

    Un grand merci à toute l’équipe du centre ATHENAS pour son combat quotidien. Et j’espère que cette petite Lula va vite reprendre des forces, et qu’elle puisse plus tard vivre en paix on fond de nos forêt jurassienne…

    Cordialement

    Julien Monceaux

    • Gamberi
    • 16 septembre 2016
    Répondre

    Ca laisse augurer du pire alors que l’espèce était en retour positif sur l’ensemble du massif jurassien. C’est effrayant qu’après cette colonisation réussie d’une espèce éteinte auparavant, une réappropriation de son territoire dans notre nature qui à tout le potentiel pour combler cet élément clé de notre biodiversité ; l’état laisse aller son déclin provoqué à nouveau par l’homme (braconnage). Le Lynx emblème naturel exceptionnel de notre Jura, n’est même pas défendu pour le tourisme alors qu’il orne bien souvent les plaquettes bientôt mensongères, comme l’exemple des égouts du lac Sain-Point. Elle est jolie l’image de notre verdoyante Franche-Comté !

    • rousseau jacqueline
    • 17 septembre 2016
    Répondre

    en pleurer….je signe sans cesse des pétitions…qui peut s’investir pour en lancer une? honte aux assassins, courage à vous…..

    • Nicolle FLEUTOT
    • 17 septembre 2016
    Répondre

    C’est en même temps révoltant et désespérant !!! Toujours ces mêmes abrutis qui se promènent avec un fusil et sont heureux de tirer, de « faire un carton » Quand donc le permis de porter une telle arme comportera-t-il une connaissance de la Faune complète et approfondie? Quand réglementera-t-on ce droit de façon à interdire formellement le fusil à n’importe quels imbéciles dangereux…?Ici, on extermine les lynx; là, on abat un renard blanc( espèce extrêmement rare); là, encore, c’est un cheval tué ( oh! excuse ! je croyais que c’était un…sanglier !!! Personnellement,j’ai failli vivre un terrible drame,dans ma jeunesse: mon fils âgé de 9 ans,déjà passionné de Nature a été pris pour cible. Entendant des coups de feu,ainsi que le sifflement de balles est très vite sorti du buisson en criant et gesticulant des bras…Le chasseur qui avait tiré m’a tout bonnement déclaré plus tard:  » Ben… j’avais cru que c’était un sanglier qui forgonnait dans le bois » Cette histoire est tristement véridique…à méditer …

    • Florence du Buisson Perrine
    • 11 octobre 2016
    Répondre

    Bonjour
    Je découvre votre site après une écoute sur France Inter.
    Avez-vous lancé une pétition pour que notre gouvernement prenne conscience du sujet et les décisions nécessaires pour lutter contre le braconnage? Si oui, merci de me donner le lien, je signerai et le mettrai sur mon FB.
    Bon courage à vous et bravo

Laisser un commentaire

Connexion compte client
Veuillez indiquer votre nom d'utilisateur et votre mot de passe