Première Européenne : Incubation et élevage de Râles des Genêts

Publié dans : Relâchers le 20 août 2010
premiere-europeenne-incubation-et-elevage-de-rales-des-genets (1)
L

a destruction d’un nid de râle des genêts lors de la fauche tardive d’une zone humide a amené l’AOMSL (Association Ornithologique et Mammalogique de Saône et Loire) et le Conservatoire des Sites Bourguignons à prélever les œufs rescapés et à les acheminer rapidement au Centre. Immédiatement placés en incubateur, les 7 œufs ont au final donné 6 jeunes dont 1 non viable. Parmi les 5 jeunes, 2 n’ont survécu que quelques jours.


premiere-europeenne-incubation-et-elevage-de-rales-des-genets (2)
C

e sont donc en définitive 3 jeunes âgés de 4 semaines qui ont été relâchés le 19 août dans une prairie humide du Val de Saône au sud de Chalon sur Saône, à proximité de l’emplacement de leur nid d’origine. Ils pourront ainsi vraisemblablement contacter des congénères avant d’entreprendre la migration. Très vite, l’instinct a repris le dessus, et devant les partenaires réunis pour l’occasion, les trois oiseaux se sont rendus invisibles, se fondant dans la végétation.


premiere-europeenne-incubation-et-elevage-de-rales-des-genets (3)
L

e râle des genêts figure sur la liste des espèces en danger d’extinction (500 mâles chanteurs en France). Sa régression est liée à la destruction de son biotope, les prairies humides. Le relâcher de ces 3 jeunes n’enrayera pas la tendance, mais a permis de mettre au point un protocole d’élevage, qui pourra, pourquoi pas, être mis à profit dans un éventuel programme de reproduction aux fins de renforcement de population, réalisé dans le cadre d’un plan de restauration.


Il n’y a pas encore de commentaire publié.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Connexion compte client
Veuillez indiquer votre nom d'utilisateur et votre mot de passe