LYNX : Les associations interpellent l’OFB

Publié dans : Actus Diverses le 16 février 2021

Les déclarations faites par un représentant de l’Office Français de la Biodiversité au sujet du Massif du Jura « saturé de lynx », de « migrations de jeunes mâles causant des collisions routières »  et dont une certaine presse avide de sensationnel a fait ses choux gras, ont provoqué une indignation unanime chez les naturalistes et dans le milieu associatif.   Propos hors de contrôle de la hiérarchie, ou position de l’établissement ? Des années de protection et de sensibilisation sont en passe d’êtres réduites à néant par cette analyse  façon « café du commerce » qui, quelles qu’en soient les motivations, a abouti à une instrumentalisation par les milieux cynégétiques,  ce qui nous n’en doutons pas, risque fort d’inciter au braconnage et de se traduire par des découvertes telles que celle de Quingey ou d’Ivrey en 2020.

Contrairement à ce qui a été écrit dans la presse régionale (« le PNA ne fait pas référence à une situation préoccupante du lynx »), « Dans la Liste rouge nationale établie selon les critères de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), il est classé « En Danger ». Fin 2017, le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN), considérait que la tendance de population était à la « diminution ». » Ces deux phrase sont extraites du préambule du projet de Plan National d’Action pour la conservation du lynx boréal .

Afin d’obtenir des explications, 8 associations dont le Centre Athénas adressent  ce jour dont une lettre ouverte à l’OFB.  En effet, conserver une telle ambiguïté dans la position de cet établissement public à la veille de la mise en place du PNA n’est pas concevable.

View Fullscreen

 


8 Commentaires pour : LYNX : Les associations interpellent l’OFB
  1. Répondre

    Avec vous Centre Athénas ! Que l’OFB n’entretienne pas ce genre de propos, de façon indirect, une réponse claire de leur part est attendue de nous tous et toutes, respectueux de la sauvegarde et protection du lynx ds notre Région !

    • ripart
    • 16 février 2021
    Répondre

    Bien sur, continuons à nous mobiliser pour cette magnifique diversité franc comtoise et son symbole le Lynx Boréal…merci a tous de votre boulot. Herve R

    • frederic VALADE
    • 16 février 2021
    Répondre

    Bonjour, Bravo
    c’est aussi parce qu’il y a trop de piétons en ville qu’il y a des pietons fauchés sur les passages protégés . …..
    avez vous communiquer avec la presse? Merci
    Frederic

    • Estiot
    • 17 février 2021
    Répondre

    Ainsi que vous, j’ai été scandalisé par la bêtise et la partialité de tels propos.

    • Jeanne
    • 17 février 2021
    Répondre

    La protection des la faune de notre région est primordiale. Je serais tellement heureuse de pouvoir croiser un jour le chemin d’un lynx. Bravo à vous tous pour le travail que vous faites. Il faut trouver un moyen de mobiliser l’opinion public, presse, TV …

    • Ellen Adam
    • 17 février 2021
    Répondre

    Incompréhensible!… ou alors, plus inquiétant, une première marche vers une supposée « régulation »!!
    Un éclaircissement immédiat est indispensable.

    • ROBBE Denise
    • 17 février 2021
    Répondre

    Bonjour,
    Je tiens à rappeler que j’avais eu le témoignage d’un chasseur du secteur de Gilley. Il me disait que les chasseurs connaissaient un braconnier tueur de lynx notamment qui se vantait ; mais qu’aucun d’entre eux, même ceux n’approuvant pas ses actes , ne le dénonceraient !
    J’appelle ça de la complicité d’assassinats d’animaux protégés.
    A l’heure de l’extinction en masse des espèces vivantes, c’est un crime grave contre la vie sur cette planète .
    J’espère que l’on va trouver les coupables pour les empêcher de continuer à nuire.
    Ce sont les activités de chasses qui ont un urgent besoin d’être revues , corrigées, sérieusement régulées et encadrées …

    • Serge CAVALLI
    • 22 février 2021
    Répondre

    Très bonne initiative que ce courrier. Merci Centre ATHENAS pour votre implication. Au demeurant, la publication de l’OFB ne me surprend guère quand on connait la position de ce gouvernement sur la chasse et l’exploitation des ressources en général. Attention, certain département vont encore plus loin comme le montre la position (scandaleuse) du sous-préfet de la Réunion pour la commercialisation et la promotion de la chair de requin sur l’ile, afin d’en faire un produit d’appel aux touristes…. https://www.longitude181.org/2021/02/17/la-viande-de-requin-produit-dappel-pour-les-touristes-a-la-reunion/
    Ces gens n’ont pas de limite …

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Connexion compte client
Veuillez indiquer votre nom d'utilisateur et votre mot de passe