Suivez-nous sur Facebook

ROBIN et NOELLE relâchés !

Publié dans : Actus Diverses, Relâchers le 8 juin 2016

23

A l’issue de respectivement 7 et 5 mois d’élevage au Centre,deux des jeunes lynx orphelins capturés en 2015 par nos soins ont été relâchés le 31 mai et le 1er juin. (Deux autres jeunes seront relâchés prochainement leur remise en liberté ayant été différée suite à la défaillance de leurs colliers GPS).

    En présence de la DREAL et de l’ONCFS et de nos partenaires de la Fondation Le PAL Nature, ROBIN (qui avait été capturé à Chapelle des Bois après la disparition de sa mère) a pris le large non sans avoir marqué un temps d’arrêt devant notre photographe.27 NOELLE est une triple miraculée : elle a survécu à la mort de sa mère, au projectile qui lui a déchiré l’oreille gauche, et a trompé la mort sur une des routes les plus fréquentées du Jura avant que nous la capturions le 24 décembre. Complètement remise et en pleine forme, elle a placé un sprint fulgurant dès l’ouverture de sa caisse de transport.
    Relâchée sur le territoire de sa mère disparue, elle aura à éviter les mauvaises rencontres.
    Ce sera d’autant plus difficile que visiblement, notre alerte, lancée en février auprès du Ministère, n’a reçu aucun écho.33 Des hypothèses fumeuses ont même été lancées pour expliquer ces apparitions de fratries entières de jeunes lynx presque morts de faim : maladie (sélective, ne touchant que les femelles adultes et pas les jeunes), météo (????), dérangements, surpopulation de lynx.
    Grosso modo, nous serions des alarmistes instrumentalisant une situation tout à fait normale à des fins obscures.
    Il semble que parler du BRACONNAGE soit absolument tabou. Rappelons nous tout de même, que le Ministère et ses experts n’ont absolument pas anticipé ni décelé la deuxième 36 disparition du lynx dans les Vosges, avant qu’elle soit effective.
    On nous objecte qu’il n’y a pas de cadavre, donc pas de délit. Rappelons nous que SIMPLET, président de l’ACCA des Molunes a été condamné sans découverte de cadavre sur la foi d’une dénonciation de chasseur, et qu’un cas similaire sera jugé prochainement. Rappelons nous que la femelle tuée par balle en 2014 a été trouvée par hasard par un de nos adhérents, retenue par quelques branches au dessus d’un ravin où elle aurait pu disparaître sans laisser de traces.

    Tant que l’Administration éludera ce problème, tant que 19 l’omerta régnera dans les milieux concernés, il y a peu à espérer. A l’heure où il faudrait parler conservation de la plus petite population européenne de lynx boréal (la population française, précisément, éradiquée des Vosges, et amputée du quart de ses femelles adultes dans le Massif du Jura), on se gargarise d’une étude à venir, initiée par les Fédérations de Chasse et soutenue par l’Etat, visant à comparer l’impact de la chasse à celui du lynx, avec en ligne de mire l’objectif annoncé de réguler…
    Quant on sait que, sans qu’il ait été déclassé de son statut 23 d’espèce protégée, le loup a pu être chassé en battue, le pire est à craindre pour le lynx.

    Nous demandons des moyens d’action pour la conservation de l’espèce et la lutte contre le braconnage. L’Etat nous a alloué 10 000€ pour notre projet d’investissement s’élevant à 250 000€ (nouveaux enclos pour l’élevage de jeunes lynx orphelins). Ce projet est actuellement en panne faute de financements suffisants, et de volonté politique de les trouver.

    38 A ce rythme, en 10 années, il restera moins de 5 individus sur le Massif, et plus un seul jeune en mesure d’atteindre l’âge adulte. C’est exactement ce qu’il s’est passé dans les Vosges.

    Plus personne ne pourra dire que nous ne l’avons pas vu venir.
    Nous lançons à nouveau, 4 mois après, un appel aux pouvoirs publics : si rien n’est fait, dans 5 à 10 ans la population de lynx boréal du Massif jurassien (la dernière viable de France) aura disparu ou presque.


18 Commentaires pour : ROBIN et NOELLE relâchés !
    • GRAFF
    • 8 juin 2016
    Répondre

    il semblerait que l’état français soit plus préoccupé de son avenir politique plutôt que de celui de la faune sauvage sur son sol, un patrimoine pourtant nécessaire aux générations à venir, surtout pour le bon équilibre de l’espèce et la conservation de ses habitats naturels ; il est même dit par certains, que les verts n’ont plus que la couleur de leur mouvement , alors qu’attendre des pouvoirs publics ? on oublie de dire qu’à travers le monde, les braconniers anticipent par leurs actions sanglantes, la fin de bon nombre d’espèces vivantes, mais dès lors que l’argent a tout pouvoir sur terre, les actions de protection des espèces sauvages, dont le lynx et le loup , ne sont plus que grains de poussière et c’est de cela que nous devons nous défendre… à situation alarmiste, propos encore plus alarmistes !!

      • Guytou71
      • 31 juillet 2016
      Répondre

      tout à fait de votre avis !!!!
      avec une ministre de l’Ecologie incompétente, le pire est envisageable

    • EliGeo
    • 8 juin 2016
    Répondre

    Félicitations ! Vous avez bien travaillé. Si seulement chacun avait la même conscience de respect du Vivant !

    • tournesol25
    • 8 juin 2016
    Répondre

    Bravo pour ces relâchés et pour la lutte acharnée que vous menez pour la sauvegarde de cette espèce si menacée

    • bruno galerio
    • 8 juin 2016
    Répondre

    bravo a tout ceux qui anime et soutienne le centre.comme dans les BD d’asterix il y a encore quelques humains sensibles qui résiste et respecte la nature.que le lynx continue a habiter nos campagnes.merci pour se relacher

    • Michèle
    • 8 juin 2016
    Répondre

    je suis fière de faire partie de vos adhérents.
    même si je ne vous accompagne pas physiquement, j’ai chaque jour une pensée pour vos actions.
    belle vie à ces 2 miraculés.

    • Mr toscan-chiaramonti
    • 8 juin 2016
    Répondre

    Bravo à toute l’equipe.Gardons espoir…

    • Josserand
    • 8 juin 2016
    Répondre

    Bravo à vous pour votre mobilisation….peut être élaborer une pétition sur Mesopinions.com, par exemple, êt la diffuser ? Je suis certaine que vous obtiendriez nombre de signatures, à présenter à nos élus…
    Car je ne suis pas la seule à savoir que cette chasse au lynx…. existe bel et bien….
    Avec vous de tout coeur

    • Denise
    • 9 juin 2016
    Répondre

    Ah ! Chouette ! Une nouvelle charmante dans ce monde de brutes ! Bravo , continuez…

    • Richaud
    • 9 juin 2016
    Répondre

    Malheureusement elle va se faire tuer par le premier braconnier qu’elle va rencontrer et tout cela n’aura servi à rien. Je suis dégoutée….

    • Répondre

      Ah, merci pour vos encouragements, Audrey, ça fait du bien de se sentir soutenu !

  1. Répondre

    Félicitations pour votre travail exceptionnel.
    Il faut garder espoir pour ces deux miraculés Robin et surtout Noelle
    qui a déjà survécu à des situations difficiles.
    Nous devons garder la tête haute et nous faire entendre, nous sommes nombreux à vouloir la conservation des lynx, loup et ours.

    • Thomas
    • 10 juin 2016
    Répondre

    J’espère que ces Lynx n’auront pas à faire à des braconnards…

    • Cyrille
    • 11 juin 2016
    Répondre

    Bravo pour ce travail. Grâce à vous, environ 4 chevreuils par semaine vont mourir pour nourrir ces deux félins que personne ne verra….

    • Répondre

      Merci pour votre commentaire, Cyrille. Je dois toutefois vous inviter à réviser vos connaissances en écologie. Un lynx consomme un chevreuil par semaine en moyenne et non pas deux. Pour les subadultes, comme l’ont démontré de nombreuses études et le suivi que nous avons fait sur d’autres individus, c’est même deux fois moins : un chevreuil tous les quinze jours. S’il est vrai que lorsqu’on se promène dans les bois sans discrétion, on ne peut pas espérer voir un lynx, il n’en est pas moins vrai que le lynx a besoin de consommer des chevreuils pour survivre, ce qui n’est pas le cas des personnes qui en « prélèvent » trois à quatre fois plus que le lynx chaque année sur le même territoire, sans en avoir besoin. Manifestez également votre indignation à leur encontre, dans un souci d’équité. Bien cordialement.

        • Philippe
        • 23 juillet 2016
        Répondre

        Cher Cyrille,
        les populations de chevreuil du Jura seraient en baisse ? ! Mais il suffit d’aller sur le site de la Fédé de Chasse du Jura pour se rendre compte que depuis plusieurs années les plans de chasse du Jura SONT DU GRAND N’IMPORTE QUOI ! Personnellement ancien chasseur, j’aime la chasse, mais je souhaite que tout chasseur responsable d’un tir sur un lynx soit interdit à vie de chasser (et sur d’autres espèces également). Un chasseur est avant tout un amoureux de la nature, le lynx fait partie de la nature du massif du Jura.
        Vive le Lynx, Vive Robin, Vive Noëlle,

    • Corinne
    • 13 juin 2016
    Répondre

    bravo à vous et à votre action .
    Quelle joie de visionner le retour de Robin et Noëlle à la vie sauvage , quelle émotion en tant qu’adhérente récente de savoir que j’y participe un tout petit peu !

    • Mathé
    • 15 juin 2016
    Répondre

    Félicitations pour votre travail de sauvegarde d’une espèce gravement menacée. Le lynx est un animal magnifique qui a sa place dans la nature, comme les autres. L’homme est un terrible prédateur. Quand respectera-t-il les autres êtres vivants ?

Laisser un commentaire

Connexion compte client
Veuillez indiquer votre nom d'utilisateur et votre mot de passe