Suivez-nous sur Facebook

Lynx Boréal – L’action du centre

capture-jeune-lynx-orphelin
D

epuis sa création, ATHENAS a recueilli 36 lynx en difficulté. Il s’agissait d’individus victimes de collision routière, de trafic d’animaux, de braconnage, et pour 12 d’entre eux, de jeunes orphelins dont la mère avait disparu subitement. ATHENAS a mis en évidence la répétition de ces situations chaque automne et a alerté les pouvoirs publics à propos de ce phénomène du braconnage de lynx, et de son impact prévisible sur la population.


lynx-pose-de-collier-GPS-Argos-sous-anesthésie
L

ongtemps nié, le braconnage a pu être démontré notamment par la condamnation en 2011 du président de l’ACCA des Molunes (39) pour destruction d’un lynx adulte, ainsi que la découverte par ATHENAS d’une femelle de lynx tuée à Granges de Ladoye en 2014 (enquête toujours en cours). ATHENAS a mis au point un protocole d’élevage de ces jeunes lynx dans le but de les remettre en liberté.


lâcher-de-lynx-subadulte-1
D

epuis 2006, 6 jeunes lynx ont été relâchés par le Centre à l’issue de leur période d’élevage. Si le premier a dû être recapturé (trop jeune lors de son accueil au Centre), les 5 autres (Morissette, Fario, Syame, Lex et Vogna) ont été réinsérés avec succès et se sont parfaitement réadaptés à la vie sauvage, comme l’a attesté le suivi télémétrique réalisé. Ils ont été les premiers lynx en Europe à faire l’objet d’un suivi Argos/GPS durant l’année suivant leur lâcher. Ce suivi a entièrement été réalisé par l’équipe d’ATHENAS.


Au total, ATHENAS a relâché 11 lynx (3 en instance l’être) sur les 36 recueillis. 18 sont morts des suites de leurs blessures, 3 (2 lynx sibériens issus de trafic, et une jeune femelle non relâchable en raison de séquelles neurologiques) ont été conservés au Centre pour contribuer à l’élevage des jeunes, 1 a dû être euthanasié en raison d’une maladie dégénérative et 3 non relâchables ont été transférés dans un parc animalier.
Connexion compte client
Veuillez indiquer votre nom d'utilisateur et votre mot de passe