Suivez-nous sur Facebook

Bilan des Accueils 2014

Publié dans : Accueils d'animaux, Bilan des accueils le 1 janvier 2015
Les causes d’accueils et la provenance des animaux
bilan-accueils-2014-1
E

n 2014, le Centre Athénas a connu sa deuxième plus grosse année depuis 27 ans. En effet, 1 684 animaux sauvages ont été accueillis tout au long de l’année dernière dont plus de 81 % ont été pris en charge par des correspondants bénévoles de l’association avant d’être apportés à L’ETOILE. Comme chaque année, le Centre a accueilli des animaux sauvages de toutes les espèces en provenance de la Franche-Comté et des départements limitrophes, presque tous sont victimes des activités humaines : 92% des causes d’accueil sont d’origine anthropique contre seulement 8 % des causes d’accueils pouvant être considérées comme naturelles.


Ce sont presque exclusivement des animaux malades ou victimes des intempéries (vent violent, grêle, forte neige ou fort gel). Avec une augmentation de 27% du nombre d’animaux admis en 2014 par rapport à 2013, la répartition des causes d’accueils est quelque peu différente. Mais, les principales causes d’accueils restent le ramassage de jeunes animaux (41%), les collisions avec les véhicules (19%) et les collisions avec les obstacles de nature anthropique (12%). On note une augmentation importante (+4%) d’animaux victimes des prédateurs domestiques en 2014. Plus l’espace urbain se développe, et plus la probabilité qu’un animal sauvage (passereau ou petit mammifère) entre en contact avec un chat ou un chien est grande.

En ce qui concerne la répartition des accueils en 2014 : on constate que 6 animaux sur 10 proviennent de Franche-Comté. Et au sein de cette région, le Jura est toujours le département le plus représenté du fait de l’implantation du Centre. Viennent ensuite par ordre décroissant, le Doubs, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort.

La Bourgogne a représenté 27% de l’activité du Centre, et ce sont essentiellement des animaux découverts en Côte-d’Or et en Saône-et-Loire. Ces départements sont traversés par le Val de Saône, riche en biodiversité.

12 % du volume d’accueils provenaient de la région Rhône-Alpes dont la quasi-totalité a été découvert dans l’Ain. Ce département renferme une grande diversité de milieux (plaines, Dombes, Bugey) et de grands centres urbains. C’est pourquoi près de 190 individus ont été trouvés dans l’Ain en 2014.


Évolution des accueils au cours de l’année
bilan-accueils-2014-2
E

n 2014, ce sont 124 espèces sauvages différentes qui ont été admises au Centre : 26 espèces de mammifères, 87 espèces d’oiseaux, 9 de reptiles et 2 d’amphibiens. Entre l’hiver, de septembre à mars, 56 animaux sont accueillis en moyenne par mois. Dès le printemps, (avril) le nombre d’entrées augmente rapidement avec l’arrivée des jeunes animaux. 2014 a été une année de reproduction particulièrement bonne avec 689 jeunes animaux accueillis d’où le pic d’activité des mois de mai, juin et juillet.


La reproduction a été favorisée par une forte abondance en micromammifères, ressource principale de nombreuses espèces d’oiseaux, telle que le faucon crécerelle ou la chouette hulotte, mais aussi de mammifères comme le chat forestier ou la fouine.

En 27 ans d’existence, le Centre n’a jamais eu à traiter autant d’animaux en un seul mois (443 accueils pour le mois de juillet) auxquels s’ajoutent une partie des accueils des mois précédents, puisque la durée moyenne de soins au Centre est de 2 mois et demi.


Le devenir des animaux
bilan-accueils-2014-3
L

e taux de relâcher brut est de 46,2 %. Mais sur les animaux accueillis, 11% n’arrivent pas vivants, 13% ne survivent pas plus de 24 heures, 15% doivent être euthanasiés. Parmi ceux qui ont reçu des soins, le taux de relâcher net est de 75,1%, soit 778 individus relâchés.


A noter sur l’année écoulée :

  • La prise en charge d’un blongios nain, espèce en très forte régression dans toute l’Europe (39).
  • Deux espèces de tortues protégées par la convention de Berne ainsi qu’un PNA (Plan National d’Action) ont été récupéré par le Centre Athénas en 2014. 2 Cistudes d’Europe (01 et 39) et 1 Emyde lépreuse (39).
  • Une marouette ponctuée adulte (39), espèce soumise à PNA.
  • 6 milans royaux blessés ont été admis (4 du 39, 2 du 25). Des efforts particuliers de rééducation et de prise en charge ont été déployés pour ces individus dont l’espèce fait l’objet d’un PNA.

1 Commentaires pour : Bilan des Accueils 2014
    • BAUDVIN Hugues
    • 23 septembre 2015
    Répondre

    Les informations données se passent de longs commentaires :
    bravo, merci et bon courage pour la suite.

Laisser un commentaire

Connexion compte client
Veuillez indiquer votre nom d'utilisateur et votre mot de passe